Le Pays Briard parle de nous !

Imaginoms

Sancy : Vague de doudous écologiques sur la Brie

Laura Dutheil conçoit des doudous écolos personnalisables de seconde main, cette maman de 30 ans a changé de vie pour se consacrer à cet innovant projet nommé Imaginoms.

Une vague de doudous déferle sur la Brie, Laura Dutheil a changé de vie pour se lancer dans un projet ambitieux avec une dimension écologique. 

Par Rédaction Coulommiers Publié le 27 févr. 2024 à 16h06

C’est une mode de retour, le doudou, sur les réseaux sociaux, beaucoup d’appels de détresse suite à la perte du doudou fétiche, retrouvez le précieux trésor est souvent source de soulagement ou de déchirement quand la perte est au bout des recherches. Un dessin animé, qui passe sur une chaîne jeunesse de la TNT, a aussi relancé le doudou, la bande dessinée, les Sisters, met en évidence un doudou sur plusieurs épisodes, c’est celui de Marine, la plus petite des deux héroïnes. Il faut dire que l’objet est souvent craquant, attachant, quand on est tout petit.

Laura Dutheil a comme eu une inspiration divine :  » J’ai un côté écolo qui ne dort jamais, j’ai un CV d’expert en seconde main. L’idée de faire des doudous personnalisés, mais écolo, m’a renversé comme une vague verte  » indique avec humour l’habitante de Sancy. Elle sait comment cela se passe, maman de deux enfants, Tom, 3 ans et Zoé, 1 an, elle sait que ces objets sont essentiels dans la vie d’un petit.  » Les doudous deviennent des objets sentimentaux, ce sont des cadeaux intemporels qui seront chéris pendant de nombreuses années. Ils peuvent également servir de décoration pour la chambre de bébé  » poursuit Laura Dutheil.

Les prénoms de toute la famille

Le pari était risqué, celui de passer du métier de commerciale pendant 5 ans à un projet – concept finalement peu répandu surtout dans le département de la Seine-et-Marne.  » J’ai débuté en avril 2023, dans une pièce de la maison, j’ai tout ce qu’il faut pour mes créations. Une imprimante spécifique et une presse à chaud  » indique la jeune femme. Elle est en quête de toutes les bonnes occasions pour trouver le doudou coup de cœur sur le net, cela peut être parfois sur une brocante ou un vide-greniers.

Une condition sine qua non, que l’enfant ne risque rien avec l’objet :  " Chaque doudou est inspecté pour garantir qualité et sécurité. La plupart sont comme neuf, un doudou de seconde main, c’est un cadeau spécial avec une histoire à raconter et un geste écologique  " souligne Laura Dutheil. Et aussi une occasion de prouver la sensibilité des papas, cet homme a ainsi demandé, sur un doudou éléphant, que Laura Dutheil inscrive les prénoms de ses deux enfants, de sa femme et le sien. Un cadeau on ne peut plus personnalisé mais la meute des doudous est-elle importante ? "J’en ai 170 en ce moment, toute la jungle, toute la ferme, Disney mais aussi des lapins, ours" note la créatrice. Chacun à son petit nom sur le site Internet, Max, le chien jaune, Poupou, éclats de rire, Doux rêves avec Riri, Caramel doudou éclat de joie et le très costaud Hippo le compagnon magique, il n’y a pas d’âge limite pour dormir avec son doudou, ils sont les compagnons, en général, d’enfants de quelques mois à 3 ans. Notons qu’une mention accompagne les doudous, très peu câliné ou jamais câliné.

Un projet de dimension sociale

Le concept, sur des peluches, est le plus répandu, celui sur les doudous, pas vraiment. La création de Laura Dutheil fonctionne bien avec son lot de jolies histoires.  » Une maman m’a contacté car elle voulait faire personnaliser un doudou avec la photo de sa famille pour la première rentrée à l’école de son fils. C’étais le relais avec eux en leur absence. Le doudou devient un objet transitionnel reliant l’enfant à ses parents. Sachant que cet enfant et cette maman ont vécu de manière plus apaisée la rentrée scolaire m’a apporté la certitude que ma mission avait du sens  » note Laura Dutheil.

Une connexion avec des inconnus, via son travail, qui plait à la jeune maman : " En plus du côté écologique, mon projet a une dimension sociale. Au travers de mon travail, je partage la vie de mes clients, une naissance, un anniversaire, une rentrée, c’est touchant " conclut la créatrice.

Et le projet, devenu une belle réussite, fait d’autres heureux, Tom et Zoé ne manquent pas de nouveaux amis, les doudous, c’est des fidèles compagnons et des trésors que l’on peut parfois garder toute une vie.

Imaginoms est situé Sancy. Les doudous sont par catégories en fonction de la tranche d’âge de l’enfant, citons le doudou marionnette, le plat, le mouchoir, l’éveil, l’attache tétine. Pour en savoir plus, https://www.imaginoms.fr

 

Article visible sur Le Pays Briard

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,